Livraison : 3,90€ (France 48h) Offerte dès 39€ Echantillons offerts Paiement sécurisé Soins Bio, Equitables, Non testés sur les animaux

Beurre de karité raffiné ou non raffiné quelle est la différence ?

La démarche de Karethic déplaît à certaines marques qui se sont trop vite engouffrées dans le filon du karité pour capter une part du gâteau marketing déployé autour de cet ingrédient. Sans, bien sûr, prêter attention à l’origine et la nature de ce qu’ils vendaient à leurs clients.
Lorsque nous exposons sur des salons avec notre grosse motte de beurre jaune et son étiquette « véritable beurre de karité » j’ai bien sûr droit aux regards en biais de certains représentants de laboratoires, raffineurs, ou autres marques de soins au beurre raffiné. Les regards s’accompagnent de remarques désobligeantes du type : “c’est impossible, vu la qualité, vous l’avez forcément raffiné” !
J’explique alors toutes les étapes de production qui permettent d’obtenir un beurre de karité de qualité ne nécessitant aucun raffinage, l’enjeu éthique et écologique du karité non raffiné, montrer les analyses, les certificats. Finalement la seule réponse que nous devrions donner est : « Il est de cette qualité parce qu’il s’agit du véritable beurre de karité naturel produit dans le respect du travail humain » !

Mais que ces marques et industriels se rassurent, ne nous énervons pas.  Il y a un marché pour chaque type de beurre de karité. Encore faudrait-il cesser de tromper le consommateur et d’abuser du travail des productrices. Le raffinage du karité est utile si et seulement si le beurre de karité est de moindre qualité, a mal vieilli et nécessite d’être décoloré et désodorisé. Mais un beurre de karité raffiné, même bio, ne devrait en aucun cas être vendu comme étant du beurre de karité naturel.

La réglementation Cosmétique Européenne définit clairement ce qu’est un produit ou ingrédient naturel : Un ingrédient naturel est un produit d’origine végétale, animale ou minérale, qui n’est pas transformé, sauf par des actions mécaniques traditionnelles, notamment à des fins d’extraction de l’ingrédient. 

Il existe donc une application pour le karité raffiné en cosmétique : des soins dont l’efficacité ne repose pas sur le karité ! Par conséquent, la mise en avant du karité sur l’étiquette d’un produit contenant du karité raffiné est une tromperie du consommateur.

Une fois raffiné, le beurre de karité a des applications intéressantes dans des formules cosmétiques non en tant qu’actif mais comme ingrédient fonctionnel permettant de chauffer les formules à hautes températures. Ce beurre-là est le moins cher du marché justement parce qu’il ne possède plus ou peu d’actifs suite à un procédé d’extraction industriel physique ou chimique. Il est par ailleurs davantage utilisé dans l’agroalimentaire mais on le retrouve « accidentellement » dans des cosmétiques.

Tromper le consommateur consiste à afficher « beurre de karité naturel » sur des soins contenant un beurre plus proche de la paraffine que du véritable beurre de karité naturel. La paraffine à un intérêt puisque les industriels continuent de l’utiliser. Le karité raffiné a donc lui aussi une utilité. Reste à savoir, si elle en a une pour le consommateur.

Tromper le consommateur consiste aussi à mieux faire passer la pilule du raffinage en y adossant un discours marketing du type « produit par les femmes du Burkina Faso dans le respect des critères du commerce équitable ». Je propose aux marques avançant cela de donner aux consommateurs le nom des groupements des femmes bénéficiant de ce traitement équitable ainsi que le prix auquel ces marques leur achètent du karité… Si tant est que ces groupements de femmes existent.

Car il n’y a rien de plus inéquitable que de faire croire qu’en allant « ramasser » des amandes ou du beurre de karité dans les villages africains, en rémunérant au lance-pierre une vingtaine de productrices ou en construisant un puits ou des latrines en échange d’un beurre obtenu à un prix ridicule (parce que de mauvaise qualité) sur lequel on obtiendra les plus belles marges après raffinage et ajout d’un logo bio, on peut prétendre faire du commerce équitable.

Ainsi lorsqu’il est raffiné, le beurre de karité n’est plus du karité mais une matière grasse végétale lambda contre laquelle nous n’avons rien… tant qu’elle ne passe pas pour du beurre de karité naturel . Ce beurre raffiné peut aussi, avec beaucoup d’imagination, bénéficier à l’activité des productrices dès lors qu’il s’affiche comme tel, est au minimum garanti équitable et issu d’une transformation locale par les productrices.

Pour toutes ces raisons, l’offre de karité raffiné est beaucoup plus importante que celle du karité Premium non raffiné (Industrialisation Vs Artisanat). Notamment en grande surface. Cependant, si séduit par les discours marketing sur le karité, et perdu dans un hypermarché, vous souhaitez effectuer un achat responsable de karité, (l’hypermarché n’est pas l’endroit indiqué pour un achat responsable mais on ne sait jamais !) De grâce, recherchez le label équitable qui vous garantira qu’il ne provient pas de l’exploitation des productrices d’amandes et de beurre de karité… A ce jour aucun soin au karité vendu en grande surface en France n’en porte. CQFD

Pour ce qui est de la qualité, le karité raffiné vendu à des tarifs défiants toute concurrence peut être tout à fait satisfaisant pour certains… Pour les autres, il existe désormais dans des points de vente spécialisés du véritable beurre de karité!

Le karité… Enfin

Une place pour le Karité Premium des Productrices

Un véritable soin s’affichant « au karité naturel » ou « pur beurre de karité » devrait en toute logique être à base de beurre de karité Premium non raffiné industriellement. C’est la raison pour laquelle nous avons conçu la gamme Karethic.

Derrière ces soins, il y a la volonté d’ouvrir un marché réservé aux productrices de karité, seules capables à ce jour de produire ce beurre peu connu du grand public. Pour y entrer, il faudra nécessairement entamer une démarche équitable car aucune femme productrice d’un beurre de karité d’une telle qualité n’acceptera d’être rémunérée au lance-pierre. Les temps changent, les consciences s’éveillent !

C’est ce que j’explique aux clients des magasins bio qui n’ont aucun mal à comprendre la démarche Karethic. Et pour cause, contrairement à ce que pensent les responsables marketing de marques cosmétiques, le consommateur n’est pas dupe. Certes il faudra du temps pour que « véritable karité » ou « karité naturel » signifie « karité non raffiné industriellement »  mais nous ne sommes pas pressées ! Le guide sur le karité conçu par Cosmebio est déjà une belle étape franchie pour les productrices de karité.

Nous ajoutons aussi que cela ne signifie pas que les baumes au karité raffiné ne sont pas de qualité… Mais notre rôle n’est pas d’évaluer la qualité du raffinage réalisé par les industriels. Notre rôle de jeunes femmes africaines est de faire une place au véritable beurre de karité des femmes africaines car il faut rendre, un jour, aux productrices, ce qui leur revient de plein droit.

Plusieurs professionnels responsables (laboratoires, fabricants, distributeurs, magasins), tout comme les consommateurs ont déjà rejoint la cause de Karethic et compris l’enjeu de notre démarche. Nous les remercions pour leur soutien.

2 avis sur “Beurre de karité raffiné ou non raffiné quelle est la différence ?”

  1. Quel laïus pour le beurre de karité non raffiné… Il doit être moins cher puisque l’étape de raffination n’a pas lieu, elle ne s’ajoute donc pas à la facture…
    Je comprends qu’il vous faut prêcher pour votre paroisse. Sans fautes d’orthographe dans le texte ce serait pas mal.

    Répondre
    • Bonjour Maimouna,

      Merci pour votre alerte sur les fautes. Elles sont corrigées. N’hésitez pas à nous signaler toute autre erreur.
      Le prix du karité naturel (non raffiné) est supérieur à celui du karité raffiné industriellement car :
      1/Il est plus riches en actifs réparateurs comme toute huile végétale non chauffée à haute température. Il est donc plus efficace, plus économique à l’usage car la quantité à utiliser pour obtenir des résultats est inférieure à celle d’une huile raffinée. Cette économie en quantité en fait aussi un ingrédient plus écologique.
      2/Cette qualité de beurre de karité ne s’obtient que par l’expertise des productrices de karité travaillant dans des conditions de travail saines et respectueuses de leur santé.
      Nous pensons que ce savoir-faire et cette expertise doivent être reconnus et valorisés au juste prix (la rémunération d’une productrice de karité est de 62 euros par an quand une crème de karité se vend toutes les 6 secondes dans le monde. C’est inacceptable pour les femmes africaines que nous sommes et pour la totalité de nos clients)
      Le respect de la santé de ces femmes signifie des techniques de production permettant entre autre de se passer de charbon et
      l’assurance de récolte dans des zones vierges de pesticides de synthèse. Cela passe par la certification biologique des parcs de karité. Certification qui a un coût également.

      2/Le raffinage est en effet une étape supplémentaire mais il repose sur l’utilisation de quantité industrielles d’amandes de karité de mauvaises de qualité achetées à très bas prix. Amandes qui donneront du beurre de karité de mauvaise qualité. Beurre de karité de mauvaise qualité (couleur terne, grisâtre et odeur forte) qui nécessitera donc un raffinage du beurre de karité à haute température à plusieurs reprises. C’est un modèle de production industriel qui peut convenir à certaines personnes. Chez Karethic nous nous efforçons depuis plus de 10 ans de proposer une alternative écologique et sociale plus durable par respect pour l’environnement, pour les femmes productrices de karité, pour nos clients et par dignité en tant que femmes africaines.

      Répondre

Répondre à Maimouna Annuler la réponse

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00