Livraison en France (48H) et dans le monde (4 à 7 jours) Echantillons offerts Paiement sécurisé Soins Bio, Equitables, Non testés sur les animaux

2018-2021: L’Histoire de nos nouveaux shampoings et après-shampoings 3 en 1

Ou comment innover grâce à la tradition

La création de ces nouveaux Shampoings Soins et Après-shampoings fut une aventure humaine et multiculturelle. Un déclic durant le premier confinement lors d’échanges entre deux femmes; Carole et Priscillia, voisines cloisonnées qui se découvraient. L’une fondatrice de Karethic et l’autre coiffeuse formatrice experte de protocoles de soins capillaires minimalistes (simples et efficaces) développés en Nouvelle Calédonie et à Lyon. Nous étions tous enfermés et pourtant nous avons voyagé du Bénin (en Afrique de l’ouest) à l’Inde en passant par la Nouvelle Calédonie et le jardin botanique du Parc de la tête d’or à Lyon, pour produire le meilleur à partir de ce que la nature et la tradition peuvent nous apporter. Une histoire pleine de rebondissements que nous tenions à vous raconter.

Une formule de shampoing liquide Karethic était prête depuis 2017 pour un lancement en 2018 au tarif de 14 euros les 200 ml conditionné dans un tube en plastique. Une formule bio classique de shampoing crème qui avait pour particularité d’être riche en karité brut (5%). Une hérésie car un shampoing contenant 5% de karité ou toute autre huile végétale ne mousse pas à coup sûr. Pour résoudre ce problème, la Cocamidopropyl bétaïne acceptée en cosmétique bio était le tensioactif utilisé. Retenez bien ce joli nom barbare, c’est important pour la suite de l’histoire.

Mais pourquoi un shampoing liquide quand on préfère un shampoing solide plus cohérent avec l’offre de Karethic depuis sa création; des formules cosmétiques sous formes de beurres, baumes, pommades ou liquides mais sans eau ou avec de l’eau florale pour premier ingrédient et riches en beurres ou huiles végétales brutes, vierges, non raffinées industriellement ?

Nous avons regardé de plus près ce qui existait sur le marché pour évaluer la possibilité de mettre beaucoup de karité dans notre futur shampoing solide. Du karité brut et frais bien sûr! A l’époque du retour en force des produits solides, en 2010, la marque Lush était la référence suivie de près par Douce Nature, pionnière en France du Shampoing solide.

Constats :  Il existait et il existe toujours deux types de shampoings solides. Le shampoing solide classique à base de tensioactifs synthétiques qui n’est qu’une reproduction des shampoings liquides conventionnels mais en version solide, dont la fabrication nécessite l’utilisation de sulfates ou de l’oxyde d’éthylène, un pesticide Cancérogène Mutagène Reprotoxique (CMR), perturbateur endocrinien donc, et le savon-shampoing solide qui n’est ni plus ni moins qu’un shampoing douche solide naturel à base de savon, donc de soude. 

Concernant le shampoing solide aux tensioactifs synthétiques

1/ Un tensioactif dont nous ignorions la toxicité en 2017, le sodium cocoyl isethionate (SCI) fabriqué à partir d’oxyde d’ethylène, apparaît en premières positions de la liste d’ingrédients de ces shampoings solides vendus comme étant naturels, écologiques et vegans. Cela est incohérent avec l’argument écologique et la protection de la vie animale et du Vivant en général n’est-ce pas? mais cela s’explique: Il faut que ça mousse et ecoblanchisse pour une sensation de propreté.

Difficile de faire autrement à l’époque. Mais depuis 2017, des alternatives plus responsables sont nées sans le fameux Sodium Cocoyl Isethionate. Notamment le Sodium Cocoyl Glutamate. Toujours fabriqué avec un peu de pétrochimie, des ingrédients qui viennent du bout du monde (sucre et coco ni bio ni équitables) dont on ignore les conditions de production et la rémunération des producteurs mais c’est déjà mieux que le SCI (importé des Etats-Unis ou d’ Inde) qui pollue et met en danger la santé d’êtres humains à des milliers de kilomètres…Rome ne s’est pas faîte en un jour.

2/ La teneur en huile végétale est si faible dans les shampoings solides de synthèse qu’il faudrait en fabriquer des milliers de milliards pour espérer avoir un impact positif sur le revenu des productrices de karité.

3/Pour que ça mousse, le taux de tensioactif utilisé dans ces shampoings solides est si élevé que le rinçage nécessite plus d’eau pour éviter une irritation sévère du cuir chevelu à long terme. Or l’eau est l’une des ressources naturelles et énergétiques les plus précieuses à préserver.

Conclusion : Le shampoing solide à base de tensioactifs de synthèses (Sulfates,SCI, SLMI…) issus de la pétrochimie donc écologiquement superficiel est incohérent avec nos objectifs et nos valeurs. Revenons donc à notre formule de savon saponifié à froid, riche en karité brut et 100% biodégradable puisque certains clients l’utilisent déjà depuis 2013 pour se laver les cheveux et qu’il mousse bien.

Concernant le savon shampoing solide saponifié à froid

1/ Sa formule est simple et courte et nécessite l’emploi de peu d’énergie. Tensioactif 100% végétal après saponification, biodégradable et non toxique pour le Vivant. C’est beaucoup mieux! Et l’on comprend désormais pourquoi la majorité des artisans savonniers refusent de fabriquer du shampoing solide à base de SCI et préfèrent le savon-shampoing à base de soude.

2/ Il est certain qu’il ne conviendra pas à tout le monde, notamment les femmes et hommes aux cheveux longs et/ou lisses car le rinçage laisse un film sur la longueur des cheveux et les rendent ternes. Un rinçage au vinaigre résout le problème mais cela n’est pas pratique pour la majorité. Qu’à cela ne tienne, si plus de la moitié de la population, les hommes et les femmes aux cheveux courts et non lisses, contribuent à moins polluer, nous aurons fait notre part.

C’est ainsi que naît en 2018 la Mousse de karité 3 en 1 enrichi en rhassoul (permet l’absorption de l’excès de sébum) à la place du shampoing liquide prévu initialement. Un produit multiusage simple et efficace comme nous les aimons: Savon, shampoing, mousse à raser.

Alors pourquoi un shampoing liquide finalement en 2021 ?

Parce qu’en matière de shampoings, nous constatons depuis 2018, que la majorité préfère le liquide au quotidien (y compris les plus grands utilisateurs de shampoings, les coiffeurs, pour qui le passage au solide est impossible en terme d’hygiène) et choisit le solide pour le voyage ou les cadeaux. Les plus écolos préfèreront le solide, mais alternerons, de temps en temps, dans le secret de leur salle de bain, avec du liquide pas toujours propre, liquide conditionné dans du plastique à usage unique. La poudre ou pastille semble être une option pratique et écologique pour avoir un véritable impact positif mais le rapport quantité/efficacité/prix reste trop élevé pour la majorité, donc l’impact positif est limité.

Penchons-nous donc à nouveau sur notre formule de shampoing crème oubliée dans les tiroirs. OUPS, il y a un problème:

1/entre 2017 et 2021, la Cocamidopropyl Betaine a laissé des traces sur les cuirs chevelus de femmes et d’hommes qui se plaignent d’une irritation. Pire, l’application Yuka donne une note terrible au Caviar de karité que nous venions de lancer et qui contient cet ingrédient. La note a été changée du jour au lendemain. Nous ne souhaitons pas révéler ici pourquoi ni comment par égard pour l’équipe Yuka.

2/L’association Cosmebio, première association professionnelle réunissant les marques bio du secteur de la beauté, annonce la suppression de la Cocamidopropyl Betaine dès que possible par principe de précaution. Il faudra donc rechercher et trouver une alternative pour tout nouveau produit d’hygiène. De plus, point important et non négligeable: Carole cofondatrice de Karethic ne supporte plus de voir du plastique issu de la pétrochimie. Tout nouveau produit devra être débarrassé du plastique chaque fois que c’est possible sans sacrifier la praticité, le plaisir et une utilisation durable.

Carole face au plastique issu de la pétrochimie

Entre temps, les témoignages d’irritations de cuirs chevelus suite à un mauvais usage des shampoings solides à base de SCI (Sodium Cocoyl Isethionate) font surface . Plutôt que de rechercher d’urgence une solution, les marques adeptes de shampoings liquides ou solides à base de tensioactifs de synthèse mènent une campagne de communication pour saper la réputation des formules à base de savon au PH jugé trop élevé pour la peau ou le cheveu. Elles ont raison: le PH des savons industriels fabriqués à la chaîne est trop élevé et agresse les peaux sensibles, mais la réalité est toute autre pour le savon saponifié à froid fabriqué artisanalement, ce qui permet un séchage long garantissant une absorption totale de la soude ou de la potasse utilisés pour la fabrication. Un savon utilisable comme shampoing et gel douche encore plus doux s’il est riche en karité brut, agent nourrissant et filmogène naturel de choix, pour qui s’y connait un peu en biologie et chimie.

Pourquoi ? Parce que de même qu’il est essentiel d’appliquer un après-shampoing riche en huile après un shampoing agressif, pour éliminer tout résidu alcalin, soigner , refermer les écailles du cheveu et rééquilibrer le PH du cheveu et du cuir chevelu, la Mousse de Karité saponifiée à froid riche en beurre de karité brut et frais, l’huile végétale la plus riche en actifs réparateurs, fait office de shampoing doux et d’après shampoing. Elle lave et protège efficacement le cuir chevelu et les cheveuxcourts à mi-longs.

Il reste donc à résoudre l’équation pour les cheveux longs avec une formule de shampoing liquide mais concentrée, sans intervention de la pétrochimie, 100% naturelle et certifiée bio . C’est là que Carole plonge de nouveau dans ce qui la passionne dans le développement d’un produit; l’Histoire du produit avec un grand H.

SOS Histoire et Tradition

Vous connaissez sans doute Vandana Shiva. Nous vous présentons Nagina, la plus belle et célèbre des femmes indiennes.

Découverte la plus importante: Le Shampoing traditionnel est un produit originaire d’Inde. Le terme shampoing vient de Champo mot sanskrit (Hindou) qui signifie masser ou huiler. Les rituels de soins du cheveu des femmes indiennes (l’une des plus belles textures de cheveux avouons -le ! ) se concentrent en effet sur le soin du cuir chevelu, donc la peau, et son massage aux huiles.

Se peut-il que comme le beurre de karité, les soins capillaires aient perdu toute authenticité et efficacité lorsque l’industrie cosmétique s’en est emparé pour transformer le soin du cheveu et de la peau en accumulation et addition de produits inutiles, fabriquer plus de volume, avec plus d’eau, moins d’ingrédients naturels, moins d’huiles végétales, plus d’ingrédients synthétiques, plus de pollution, plus de plastique pour atteindre des prix toujours plus bas incitant à consommer plus?

Bien sûr, il faut vivre avec son temps mais à quel prix pour l’environnement et la santé?

Si nous voulons rester cohérents avec notre promesse d’offrir le meilleur (et non nous contenter du moins pire) à nos clients tout en protégeant la Nature, il nous faut revenir aux origines du soin du cheveu en nous basant sur les rituels capillaires des femmes indiennes, déconstruire non seulement le mode de production des shampoings mais aussi les formules et le rituel de soin des cheveux auquel l’industrie cosmétique productiviste et consumériste a habitué la majorité.

Cette démarche avait déjà été entamée par les femmes noires américaines au début des années 2000. Les “Nappys” (Natural and Happies). Des femmes qui défendaient leur droit d’arborer leur cheveux afro face à l’injonction d’avoir les cheveux lisses pour être présentables. Constatant l’effet néfaste des défrisages et shampoings à base de sulfate, silicones et autres ingrédients synthétiques sur les cheveux texturés (non lisses), elles décidèrent de bannir le shampoing industriel de leur rituel capillaire et de réaliser leurs propres produits à base d’ingrédients naturels. Le mouvement du No Poo (qui ne signifie pas ne pas se laver les cheveux mais plutôt éviter le shampoing ou réduire la fréquence d’utilisation), le Do It Yourself et la conversion à marche forcée de l’industrie aux formules naturelles face à la pression du consommateur étaient lancés ! Nul n’a songé à les remercier publiquement. Nous profitons de cet article pour leur rendre hommage et reconnaître leur impact positif dans la protection de l’environnement et notre santé.

Objectifs des shampoings soins :

1/Laver les cheveux efficacement sans agresser le cuir chevelu donc la peau. C’est l’unique rôle d’un shampoing. Ce sera donc l’unique rôle de nos deux shampoings soins 3 en 1 Symbiose et Fusion de karité.

2/Le PH de ces shampoings soins étant de 9, ils permettent d’ouvrir les écailles du cheveu en douceur et faciliter la pénétration de soins capillaires, riches en actifs et en huiles végétales vierges pour des soins ciblés du cheveu et du cuir chevelu: nos après-shampoings 3 en 1 multiusages , applicables sur les cheveux, le cuir chevelu et la peau, Elixir et Quintessence de Karité.

Nous voyons bien sûr l’intérêt marketing des shampoings au PH acide ou neutre contenant tous des ingrédients de synthèse (plus économiques que des ingrédients naturels), qui promettent de ne pas déséquilibrer le PH du cheveu et du cuir chevelu (4,5 à 5). Mais comme l’observent très justement les coiffeurs testeurs de nos formules:

Comment éliminer les résidus de silicone et autres ingrédients de synthèse incrustés dans les écailles du cheveu si ces écailles restent fermées “grâce” à des soins au PH neutre ?

-Comment ensuite faire pénétrer des actifs sur une peau ou un cuir chevelu dont les pores sont fermées ?

Entre alors en scène Eric, notre savonnier alchimiste préféré (cela dit, c’est le seul, l’unique! ), dont l’atelier de fabrication est certifié Nature et Progrès. Imaginez -le ouvrir un grimoire et rédiger une formule traditionnelle à base de potasse certes, mais potasse utilisée cette fois pour concevoir un tensioactif révolutionnaire 100% naturel et biodégradable à base d’ingrédients végétaux locaux ou sourcés en circuit court. Le premier tensioactif 100% végétal utilisé dans un shampoing liquide, 100% naturel, riche en beurre de karité brut, bio et équitable, le reste des ingrédients des shampoings soins ; Huile d’olive, avoine, lin étant 100% français! Une première dans l’industrie cosmétique!

Le cerveau d’Eric, notre savonnier alchimiste

Un tensioactif 100% végétal qui se transforme en liquide, en pâte ou en poudre selon les souhaits et permet de fabriquer les shampoings en un temps record, à froid avec une économie d’énergie et d’eau à la clé. Aucun équipement en France ne permet de le fabriquer. Eric le conçoit donc sur mesure, patiemment durant un an.

Résultat : Une formule unique, innovante, propre, saine et si douce qu’elle s’utilise également pour la peau et le cuir chevelu. Si vous êtes convaincu.e.s par ces formules innovantes, les recharges s’effectueront donc en pâte ou en poudre dès 2022 et Eric pourra recruter (nous aussi on l’espère car le développement de ces produits nous a mis sur les rotules!)

Bravo et merci pour la Nature et la Planète, mais la formule est-elle efficace ?

S’ensuit donc une série de tests nécessaires auprès de nos clients et avec des coiffeurs de plus de 15 ans d’expérience. Le constat est unanime, il y a quelque chose de magique dans ces produits, du jamais vu. Les fondatrices originaires du Bénin pays de l’animisme (vodou), Eric notre savonnier alchimiste , les mains d’orfèvres des productrices de karité… Il a dû se passer quelque chose de l’ordre du magique en effet! Les noms des produits, Symbiose, Fusion, Elixir, Quintessence, sont donc inspirés de cet univers.

  • La texture est unique et gourmande, la mousse onctueuse,
  • Les boucles sont définies sans même avoir appliqué un après-shampoing ou coiffant (leave-in)
  • Les cheveux sont démêlés, doux, avec un volume incroyable
  • L’odeur est douce et agréable, (En toute humilité, qui peut résister à notre parfum signature “Coeur de Mangue” également utilisé dans l’Huile Majestueuse l’Africaine ?) …
  • MAIS:  pour les chevelures moins habituées aux soins naturels, un après shampoing acidifiant serait appréciable, non pas pour nourrir davantage le cheveu comme un après shampoing classique mais plutôt pour lui donner du souffle et de la lumière sans frisotis.

Un produit supplémentaire ? Quelle hérésie pour une marque qui prône le minimalisme. Le fait est qu’avec cette formule de shampoing soin pour les cheveux et le corps, nous supprimons déjà 2 produits: 1 gel douche et 1 démêlant.

Avec l’après shampoing version Karethic dont la formule est composée d’ un hydrolat adapté à votre type de peau et cuir chevelu, qui s’applique donc sur le visage, le corps et les cheveux, nous en supprimons 4 au total :

  • Un gel douche
  • Un démêlant
  • Un coiffant
  • Une lotion tonique ou une crème.

Comparatif réalisé sur la base de relevés de prix de produits bio premiers prix

Des litres d’eau et des tonnes de plastique en moins!

Le résultat:

Cerises sur le gâteau :

L’étiquette sur le flacon est sans colle et se réutilise comme marque-page . Nous avons fait ce choix pour aller jusqu’au bout de notre démarche zéro déchet et zéro gaspillage, pouvoir mutualiser et développer la consigne et le réemploi en cosmétique avec d’autres marques utilisatrices de flacons en aluminium. Et comme nous sommes convaincus que c’est la connaissance, les livres et les belles et vraies histoires qui sauveront la planète et l’humanité, nous aimons beaucoup l’idée de vous accompagner dans vos lectures! 

-Une offre de consigne vous permet de nous renvoyer vos flacons en aluminium et de bénéficier d’une remise de 15% à vie sur le site Karethic.

-Les pictogrammes qui vous permettent d’identifier le type de shampoing en fonction de votre nature de cheveux –Lisses à ondulés ou crépus*, Afro, frisés, bouclés, – sont à l’image de cette formule véritablement 100% naturelle, 100% végétale et écologique grâce à la magie de la saponification à froid . Ils sont nés suite à une balade de Carole au jardin botanique du parc de la tête d’or à Lyon au printemps 2021. Un jardin connu pour la richesse et la (bio)diversité des plantes. Une preuve supplémentaire, que tout est dans la nature, il suffit de la regarder et s’en inspirer. Un vote de notre communauté plus tard et voici le résultat !

*A propos du terme crépu: C’est peut être un détail pour beaucoup mais pour des hommes et femmes, “crépu.e” a une connotation négative liée à l’histoire et l’origine de ce terme qui a été imposé et non choisi par les personnes portant cette nature de cheveu. Le terme Afro que nous choisissons d’utiliser en alternative est davantage respectueux. Nous savons parfaitement que des personnes non africaines peuvent aussi avoir une texture de cheveu crépue mais après tout, l’Africaine , (l’Afro) n’est t-elle pas à l’origine de l’Humanité donc de toutes les origines et natures de cheveux?

2021: Victoire! Mission accomplie en 3 années nécessaires pour produire un fruit shampoing de qualité professionnelle 100% naturel et certifié bio, mûr et parfaitement cohérent avec nos objectifs et nos valeurs. 3 ans c’est la durée moyenne pour détoxifier un sol pollué par les pesticides et engrais de synthèse. Commencez dès maintenant à sauver et dépolluer avec nous les sols, l’eau, l’océan, notre planète, votre peau et votre cuir chevelu avec les Elixir, Quintessence, Fusion et Symbiose de karité.

  

  

A ce propos, ne trouvez-vous pas que cette étiquette marque-page a un air de cape d’ hairoïne ou de hairo ? ;-).

Laisser un commentaire

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00