Livraison : 3,90€ (France 48h) Offerte dès 39€ Echantillons offerts Paiement sécurisé Soins Bio, Equitables, Non testés sur les animaux

Le profil organoleptique du beurre de Karité

Développé avec Jean-Baptiste PHILIPPON, expert sensoriel indépendant et sommelier diplômé, le profil organoleptique du beurre de karité est un outil permettant de défendre la propriété intellectuelle et le métier des femmes productrices de Karité.  

Méthodologie

sans titre 2022 03 04t102831.570

Le profil organoleptique générique d’un beurre de karité tient compte des caractéristiques principales qui décrivent le karité : qu’elles soient liées à l’origine et au terroir, à la qualité des amandes, au procédé d’extraction : artisanal ou industriel. Ces caractéristiques permettent d’identifier le meilleur des beurres de karité, selon les applications visées et les préférences.

Ce Profil Organoleptique Générique du karité est le premier outil sensoriel complet, conçu pour caractériser et valoriser la diversité et la qualité des beurres de karité.

Protégé par le droit de la propriété intellectuelle, il peut être utilisé par tout professionnel sous condition d’adhésion à l’Association Internationale Pour les Femmes du Karité (AIFK).

Vin et karité : quel lien ?

sans titre 2022 03 04t102532.816

Le vin est un produit de terroir : à son goût, sa couleur, son odeur, on peut reconnaître (ou deviner) d’où il provient. C’est donc un produit avec une réelle signature gustative et olfactive, tout comme le beurre de karité.

En effet, le beurre de karité a une couleur qui peut varier selon son pays d’origine. La couleur la plus fréquente est le jaune clair mais d’autres couleurs sont possibles, sauf bien sûr le blanc qui témoigne d’un beurre de karité raffiné. La couleur jaune est gage de qualité car elle provient de la richesse en acides gras essentiels et insaponifiables du karité.

Son odeur aussi varie, en fonction de sa provenance mais également en fonction des conditions climatiques par exemple. Les odeurs les plus fréquentes sont celles du cacao, de la noisette, de l’anis ou encore du café. Si un beurre de karité ne sent rien, c’est qu’il a été désodorisé, raffiné. S’il sent mauvais, c’est qu’il s’agit d’un karité de mauvaise qualité, moisi.

Notre but a donc été de traiter le beurre de karité de la même manière que le vin : établir des critères et une grille de lecture qui permettent, à coup sûr, de savoir d’où vient tel ou tel beurre de karité.

Le plus : cette grille de lecture permettra aux consommateur.rice.s et aux professionnel.le.s de savoir si le beurre de karité qu’ils ont entre leurs mains est de bonne qualité, s’il s’agit d’un karité brut, pur et frais, ou d’un produit raffiné industriellement.

L’appui d’un professionnel

sans titre 1300 × 1800 px 1300 × 1600 px

C’est ici qu’intervient Jean-Baptiste Philippon, notre expert. Sommelier et expert sensoriel indépendant, il sait reconnaître la qualité d’un produit à son goût et à son odeur, mais également en fonction de sa couleur et de sa texture. Nous l’avons sollicité afin qu’il utilise ses compétences et connaissances pour analyser notre beurre de karité -un karité brut et frais, non raffiné- et dresse une grille d’analyse du karité en général.

Ce Profil Organoleptique Générique du karité est le premier outil sensoriel complet, conçu pour caractériser et valoriser la diversité et la qualité des beurres de karité.

Laisser un commentaire

Donnez-nous une note

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00