Karethic Bénin 2012, à la rencontre des productrices - Karethic

Karethic Bénin 2012

décembre 2016
karethic bénin 2012
Karethic Bénin 2012
Donnez votre avis !

En 2012, nous nous rendions au Bénin pour participer au séminaire Global Shea Alliance (Alliance mondiale du karité) et rencontrer les productrices du karité Karethic Bénin quelques jours avant le début de la collecte des fruits.
Une semaine après la fin du séminaire, nous prenions la route pour Materi, le village où se situe l’unité de production Karethic.

Départ à 06h00 de Cotonou, arrivée 11h00 plus tard dans le village de Materi (Atacora).

Nous avions réussi à mobiliser 6 groupements sur les 9, malgré le début des activités champêtres et la saison des pluies. Hors de question bien sûr que nous leur demandions de venir à Materi. C’était à Karethic de se déplacer, ce pour notre plus grand bonheur, car chaque village est un véritable paradis terrestre…

Ceux qui ont déjà vécu plus d’un mois dans un village africain savent que les conditions de vie y sont difficiles. Mais la simplicité de cette vie rythmée par le travail au champ, l’artisanat, la cuisine, les rires des femmes et des enfants, les discussions à la tombée de la nuit sous un arbre, compensent (parfois) le manque d’eau courante, d’électricité, l’éloignement qui devient un véritable handicap lorsqu’il s’agit de soigner un enfant, de se rendre au marché ou d’aller à l’école.

Passés la présentation des produits, des clients, des pays où se trouve désormais leur véritable beurre de karité (France, Suisse, Pologne, Bulgarie…), les remerciements des productrices à travers un chant ou une danse pour avoir fait l’effort de venir leur présenter le fruit de leur travail, nous passons aux échanges et les questions pleuvent :

Quelle est la signification de ce visuel ? Pourquoi ce visage, ces tâches (de rousseur) ? Cette main ? Sur ces points, les réponses apportées sont souvent accompagnées de rires, d’applaudissements et d’un grand soulagement pour nous car si nous avons décidé ensemble de nous battre pour faire connaître le véritable beurre de karité, elles ignoraient comment nous nous y prendrions pour communiquer et promouvoir leur rôle dans l’industrie du karité.

Nous avons également eu des demandes d’accroissement du volume de beurre de karité à produire (j’espère que nos clients et prospects lisent ces lignes !). Le financement d’un jardin écologique dans l’unité (village de Nodi), la prise en charge des salaires des secrétaires et chargés de collecte en principe rémunérés par les coopératives (en contrepartie, les femmes s’engagent à apprendre à lire et écrire) et bien sûr plus d’échantillons de la gamme qui a remporté un franc succès auprès des productrices.

Quant à l’avenir, nous avons échangé sur une possible diversification de leur activité vers la production de miel de karité (plus précisément de fleurs de karité), de moringa et d’autres huiles comme le baobab, le neem, l’artisanat, la savonnerie.

Ce que Karethic a changé pour elles ? Principalement la possibilité de payer la contribution aux frais de scolarité, plus d’autonomie et la stabilité de leurs foyers.

Ce sur quoi nous devons nous améliorer ? Apporter encore plus d’activité ! Nous ferons de notre mieux, même en temps de crise et face à des géants de l’industrie cosmétique adeptes « d’éthique-washing », voire « d’éthique-surfing » aux tarifs défiant toute concurrence, utilisant l’image du petit producteur pour vendre, sans réel engagement durable sur le terrain.

Fort heureusement, le parcours de Karethic convainc d’année en année, de salons en séminaires, ces acteurs de l’industrie cosmétique qui souhaitent (enfin !) plus de transparence, de qualité, d’authenticité et de justice. Nous le savons, notre principal atout est la qualité de notre beurre que nous avons travaillé et testé durant 4 ans. Par ailleurs, nous somme deux… sœurs béninoises “têtues” pour certains, “tenaces” pour d’autres, l’une au Bénin, Glwadys, (surnommée Mme Qualité ou graine de baobab) et l’autre en France (moi, Carole).

 


Karethic est une entreprise familiale, première marque triplement certifiée : biologique, équitable, cruelty-free et vegan. De la production du karité au Bénin au cœur de l’Atacora, région reconnue réserve de Biosphère par l’Unesco, à la fabrication des produits en France, nous avons à coeur de préserver tout un écosystème pour maximiser notre impact social et environnemental positif. Nous faisons le choix d’un mode de production artisanal et durable qui valorise et préserve le savoir-faire de millions de femmes et les ressources de l’arbre de karité. Notre beurre de karité « Grand Cru », frais, pur, non traité (non raffiné) nous permet de créer des cosmétiques simples, d’efficacité supérieure avec une démarche minimaliste, zéro déchet et zéro pollution . *En savoir plus*

About the author

Articles Apparentés

femmes peau noire parfaite

Le mythe de la peau noire parfaite

Le mythe de la peau noire parfaiteDonnez votre avis !...

le beurre de karité pour dépolluer

Le karité pour dépolluer votre peau

Le karité pour dépolluer votre peauDonnez votre avis ! Votre...

règles et astuces karité grand cru karethic

Huit règles et astuces sur le Karité Grand Cru

Huit règles et astuces sur le Karité Grand CruDonnez votre...

Laisser votre commentaire