Livraison en France (48H) et dans le monde (4 à 7 jours) Echantillons offerts Paiement sécurisé Soins Bio, Equitables, Non testés sur les animaux

A savoir sur l’odeur du beurre de karité & sur certains ingrédients controversés.

Le beurre de karité est reconnu pour ses vertus hydratantes, apaisantes et cicatrisantes. A condition qu’il soit brut (non raffiné). Et c’est là que les soins Karethic, contenant tous un ingrédient brut issu de l’arbre de karité, font toute la différence! Certains clients nous contactent pour en savoir plus sur la présence d’ingrédients controversés ou présumés controversés, dans certains de nos produits. D’autres également nous interrogent sur l’odeur particulière du beurre de karité, le karité raffiné majoritairement présent sur le marché étant traité et désodorisé. Adepte de la transparence, Karethic répond avec intérêt à ces interrogations légitimes, qui s’inscrivent dans la continuité de notre projet Konsoleader. Nous sommes très attentifs à la santé de nos clients et à l’innocuité de nos formules. C’est la raison pour laquelle celles-ci sont minimalistes et composées en majorité d’ingrédients naturels certifiés bio, avec pour premier et principal ingrédient une eau florale, une huile végétale ou un beurre. Comment prendre soin de soi, avec des produits cosmétiques à base de karité, sans stress?

L’odeur du beurre de karité

Notre beurre de karité est brut et n’est donc pas raffiné industriellement (ni traité, ni désodorisé physiquement ou chimiquement) . Karethic met un point d’honneur à proposer uniquement du beurre de karité brut exclusivement  issu du travail et du savoir-faire des femmes productrices de karité également gardiennes de l’arbre de karité. Ainsi, il conserve toutes ses propriétés et ses vertus. S’il est quelque part fait mention que notre beurre de karité est sans odeur, c’est sans doute en comparaison à d’autres beurres bruts, pour lesquels la sélection des amandes n’est pas aussi rigoureuse que dans les coopératives de productrices avec lesquelles nous travaillons.
Le beurre de karité de Karethic est jaune, a une odeur assez douce, caractéristique, et légèrement cacaotée.

Chaque production est différente. Tout comme le vin, l’arôme de notre beurre de karité brut dépendra de l’ensoleillement dont auront bénéficié les arbres de karité. La plupart des marques proposant du karité l’achète et ne le produisent donc pas. L’importance de la qualité des amandes et des conditions de travail des femmes pour obtenir un beurre de karité brut et frais à l’odeur agréable leur échappe donc. La préparation et sélection rigoureuse des amandes prend du temps et repose exclusivement sur l’expertise des femmes. Or l’industrie productiviste n’aime pas en général dépendre de l’Humain et préfère ramasser en masse, produire en masse. Cela entraîne une production de beurre avec une odeur forte et très désagréable. Un beurre de karité qui devra être raffiné pour être utilisable ou sera vendu tel quel ou parfois avec quelques gouttes d’huiles essentielles pour masquer la réalité.

Cette odeur forte et désagréable n’est pas l’odeur naturelle du karité brut , mais celle de la cupidité de certaines marques, cupidité qui maintient les femmes africaines dans la pauvreté. Sans compter cette réputation désastreuse (et injuste) pour le beurre de karité brut artisanal des femmes africaines qui parce qu’elles sont rémunérées, à la hauteur de leur travail, soignent la qualité de leur produit.

Il arrive parfois que notre beurre de karité ait une odeur boisée. En effet, des ruptures de gaz peuvent se produire dans les villages au Bénin, pendant plusieurs jours, sans que personne ne puisse intervenir. Ainsi, les femmes n’ont pas d’autre choix que d’utiliser du bois à la place du gaz pendant la torréfaction des amandes. L’odeur de fumée de bois se retrouve alors dans le beurre de karité. Si cela est gênant, il est possible de réaliser une mousse de karité avec des huiles végétales locales (amande douce, noisette…) pour bénéficier de tous les nutriments du karité brut et frais sans le dénaturer.

De l’huile de palme dans nos bougies

L’huile de palme est présente dans certains de nos produits, comme la bougie de massage. Mais le karité bio brut et équitable est le premier ingrédient de ces formules. Il est présent à 50% dans la bougie de massage. En termes d’impact écologique pour une bougie de massage, il est impossible à ce jour de faire mieux. En effet, la plupart des bougies de massage contiennent du soja OGM à la place de l’huile de palme, souvent en premier ingrédient. Or, la problématique de déforestation et de perte de biodiversité concerne également la culture de soja, nécessaire pour l’alimentation de bétail.
En termes d’impact social, Karethic est la seule marque proposant une bougie de massage avec un taux de karité certifié bio et équitable aussi élevé.

Karethic recherche un impact social et environnemental positif, et non uniquement environnemental, lorsqu’un produit est développé. Chaque fois que le beurre de karité brut peut améliorer l’empreinte écologique et l’impact social positif d’un produit existant déjà sur le marché, nous l’introduisons dans la formule. C’est le cas de la bougie de massage. Celle-ci se transforme en une huile qui parfume et nourrit la peau, pour un moment de plaisir ou quelques minutes de détente.

Squalène – ingrédients d’origine animale

Le squalène, présent dans certains de nos produits, est d’origine végétale. Hormis le miel de karité, qui a pour but d’introduire l’apiculture durable en Afrique, de protéger les abeilles et les productrices de karité des pesticides, nous n’utilisons aucun produit d’origine animale dans nos soins. De plus, l’ensemble des soins Karethic sont certifiés cruelty-free comme l’impose la règlementation cosmétique européenne et désormais chinoise c’est à dire sans test sur animaux.

Notre gamme grand cru est également vegan, sans substances animales.

L’unique substance d’origine animale utilisée pour son impact social et environnemental positif est le miel de fleur de karité dans notre gamme “Nectar de jeunesse”

Sodium benzoate

Le sodium benzoate, présent dans certains de nos produits, est un conservateur autorisé en cosmétique bio. En effet, il présente peu de risques en application sur le corps. Sauf sur les peaux sensibles, mais c’est le cas également pour les huiles essentielles, qui sont pourtant 100% naturelles.
Cet ingrédient est cependant susceptible d’être cancérigène en application alimentaire, lorsqu’il est associé à de la vitamine C.
De notre côté, nous avons constaté des réactions allergiques sur certaines peaux sensibles pour des formules de type masque qui nécessitaient une longue pose sur la peau et qui contenaient cet ingrédient. Nous avons donc pris la décision de le retirer progressivement de ces formules, pour le remplacer par un extrait de radis bien que nous ne soyons pas contraints de le faire et que le cahier des charges bio cosmos l’autorise encore.

Benzyl alcohol

Le benzyl alcohol, présent dans certains de nos produits, est utilisé comme conservateur. Il est également autorisé par les cahiers des charges bio, comme Cosmebio. Il fait partie de la liste des allergènes, qui sont mentionnés également en fin de liste INCI. Il n’est cependant ni dangereux ni toxique, et est présent à hauteur de 1% maximum dans un produit cosmétique fini. Comme pour le sodium benzoate, si nous constatons des réactions allergiques au delà de 2%  parmi les utilisateurs de ces produits, nous le retirerons sans attendre l’évolution des cahiers des charges bio.

Les huiles essentielles

Certains produits, comme notre savon-shampoing, contiennent de l’huile essentielle de pamplemousse. Il est donc déconseillé, comme tout produit contenant de l’huile essentielle, aux enfants en dessous de l’âge de 3 ans ainsi qu’aux femmes enceintes et allaitantes, pour les risques d’allergie présentés par les huiles essentielles. Nous recommandons toujours aux femmes enceintes d’utiliser des produits sans parfum, même naturel, en principe de précaution pour le bébé. Prendre soin de vous à travers notre beurre de karité, et fournir une information transparente et des conseils personnalisés, est notre préoccupation.

Le taux d’insaponifiable

Le taux d’insaponifiable est important dans la fabrication des produits de soins et d’hygiène : il s’agit de la fraction résiduelle qui ne se transforme pas en savon après saponification. Cette fraction insaponifiable conserve toutes les propriétés et vertus de l’huile végétale. Pour le beurre de karité, le taux varie en fonction d’un certain nombres de paramètres : la variété des amandes, la qualité du sol, le mode de conservation des amandes et du beurre de karité, la température de production et de coulage. En ce qui concerne le beurre de karité de Karethic, les taux d’insaponifiable enregistrés varient entre 4,8% et 9,8%, ce qui reste supérieur à d’autres huiles ou beurres. A titre comparatif, le taux d’insaponifiable dans l’huile d’argan est de 2% maximum.
Karethic ne s’engage donc pas sur un taux d’insaponifiable. D’un lot à un autre, sur une même production, le taux variera. Autrement dit, s’engager sur un taux d’insaponifiable serait tromper le consommateur.
“L’astuce” utilisée par certains industriels est de partir d’un beurre de karité raffiné (avec un taux < 1%) et d’y ajouter des insaponifiables extraits d’autres huiles. C’est le seul moyen de garantir le même taux d’insaponifiable, quelle que soit l’année ou le procédé de production. Après ces manipulations, nous ne sommes plus en présence d’un beurre de karité naturel.
La seule information que nous pouvons garantir et sur laquelle Karethic s’engage, est que le taux d’actifs dans un beurre non raffiné (non traité) est plus important que dans un beurre raffiné (traité). De plus, le beurre de karité que nous fournissons est produit selon le même procédé propre à Karethic, à partir d’amandes issues de la même région par des femmes formées chaque année. Notre karité ne subit aucun traitement supplémentaire une fois qu’il est produit.

Des soins pour prendre soin de soi

Au quotidien, la peau est malmenée par la pollution, la météo, par le stress lié aux activités professionnelles ou aux émotions négatives. Il est indispensable de prendre soin de sa peau, de son corps et de ses cheveux. Le beurre de karité apporte hydratation et apaisement. Intégré dans une routine beauté, il pourra remplacer de nombreuses crèmes, tant il est multi fonction. Ainsi, il permet de remédier à certaines affections de la peau comme le psoriasis, les dermatites, la kératose pilaire, les vergetures, l’eczéma. Mais les produits cosmétiques ne sont qu’un instrument pour prendre soin de soi. Par exemple, le stress favorise l’acné et l’apparition de boutons. Combiner un savon doux surgras au karité avec une crème hydratante et matifiante permet un nettoyage doux de la peau et une atténuation des rougeurs. Toutefois, il est nécessaire d’adopter une bonne hygiène de vie en parallèle. Des activités relaxantes comme la méditation en pleine conscience ou le yoga, permettent de se libérer des émotions négatives et d’améliorer la qualité de son sommeil. La pratique d’une activité physique au quotidien est également recommandée: courir ou marcher autour de sa maison par exemple, est un bon début. Enfin, boire régulièrement (1 verre d’eau par heure) , manger des aliments riches en oméga 3, que l’on retrouve dans les poissons, les noix et graines, permet d’atténuer, la déshydratation, les gonflements et les rougeurs.

En résumé, le beurre de karité brut et frais a des vertus apaisantes, régénérante cicatrisantes et hydratantes (capte l’eau et évite la déshydratation) pour la peau et les cheveux. Cet ingrédient phare est utilisé dans nos produits en grande quantité et nous nous engageons à faire preuve de transparence. Face à certaines polémiques, il n’y a pas de réponse binaire. Exemple: l’huile de palme bannie dans de nombreux cosmétiques en raison de son exploitation en Asie a causé l’appauvrissement de petits producteurs en Afrique. L’huile de coco qui l’a remplacée ne repose sur aucune garantie sociale et environnementale et repose sur l’exploitation de singes. Sauver des peaux est la raison d’être de Karethic, le beurre de karité brut est un moyen d’y parvenir. Mais prendre soin de sa peau, c’est aussi une hygiène de vie globale. Il n’y a pas de miracles, il n’y a que des rituels simples et minimalistes bons pour vous, pour d’autres êtres vivants sur la planète, pour votre budget beauté et pour l’environnement.

Leave a Comment

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00