Tout savoir sur la véritable histoire du Karité - Karethic

L’histoire du Karité

juillet 2016
histoire du karité
L’histoire du Karité
Donnez votre avis !

Le beurre de Karité est une matière première utilisée depuis des centaines d’années. Ayant intégré tous les rituels de beauté des africaines, nous ne savons finalement que très peu de choses sur la véritable histoire du Karité. Et si nous faisions un bond dans le passé pour comprendre quelle est la place de ce beurre pour mieux le préserver aujourd’hui ? 

L’histoire du Karité

C’est Ibn Battuta, célèbre voyageur marocain, qui relata le premier l’importance du beurre de karité dans la culture africaine dans son récit « Le Fabuleux Voyage d’Ibn Battuta ». À l’époque de sa découverte, soit au XIVème siècle, le beurre de karité était déjà utilisé à des fins culinaires, thérapeutiques et cosmétiques. Il était présent dans chaque étape de la vie d’un africain, et jouait un rôle socio-culturel clé.

Au XIXème siècle, Mungo Park un explorateur écossais, se base sur les récits d’Ibn Battuta pour entamer son exploration de l’Afrique, et révéler la valeur du karité au reste du monde. Depuis sa « découverte », le karité a été baptisé en son honneur et porte depuis lors le nom scientifique de Butyrospermuum Parkii. Dommage pour Ibn Battuta et dommage pour les femmes africaines ! Loin de nous l’idée de retirer cet hommage à Mungo Park, cependant nous tirons une leçon de ce fait : l’histoire du karité est révélatrice d’une constante. Il est plus que jamais temps pour l’Afrique et ses enfants de cesser d’entendre des explorateurs lui conter son histoire. Il est temps pour les jeunes générations de se plonger dans leur histoire pour la réécrire selon leur vision. Pour ce faire, le meilleur outil est bien entendu l’éducation de chaque jeune fille et garçon du continent.

histoire du karité productrices karité karethic

 

Un apprentissage pour les futures générations

Le développement du commerce international du karité date de la fin de cette période. Il repose principalement sur l’exportation des amandes de karité, dont le traitement par procédé industriel et chimique en Europe permet d’obtenir un beurre raffiné, blanc, destiné à l’industrie agroalimentaire. On retrouve les plus grandes raffineries de karité aux Pays-Bas et au Danemark. Depuis une vingtaine d’années, l’industrie cosmétique prend conscience des propriétés réparatrices du karité et intègre cette matière première dans les cosmétiques et soins. La demande ne cessant d’augmenter, de nombreuses sociétés européennes ont installé des « comptoirs » de négoce et de raffinage dans les régions peuplées de karité pour réduire les coûts de production du beurre, et profiter d’une main d’œuvre bon marché.

Dans cette configuration, quel que soit le type de la structure importatrice ou la forme sous laquelle le karité est importé, à l’arrivée, le beurre utilisé dans les produits de soins et cosmétiques vantant les propriétés du karité, est du beurre de karité raffiné, se mélangeant avec du beurre de karité raffiné extrait à l’hexane (hydrocarbure) et destiné à l’industrie agroalimentaire ! (confiserie, pâte feuilletée, margarine…). Un beurre ayant donc perdu une grande partie de ses bienfaits et ayant subit un processus chimique et polluant.

À l’inverse, avec le développement du commerce équitable et l’importance que lui donne de plus en plus de consommateurs, certaines entreprises se sont impliquées dans l’achat direct du beurre de karité auprès des productrices des zones rurales d’Afrique. Alors pour apporter plus de transparence dans la filière karité, un syndicat du karité est lancé en 2011 lors du séminaire Global Shea 2011 au Ghana. L’objectif est de réunir autour de la table les acteurs du karité : des industriels aux groupements de productrices, pour qu’émergent enfin des règles commerciales justes et transparentes pour les acteurs en amont de la filière (les productrices des zones rurales d’Afrique) et en aval (le consommateur).

En 2014, l’association des professionnels de la cosmétique biologique et naturelle COSMEBIO diffuse enfin un guide sur le karité permettant de comprendre les différences entre le karité naturel d’Afrique et le karité raffiné industriellement. Cette prise de conscience est une bonne chose pour les productrices et pour les futures générations. Petit à petit, une nouvelle façon de voir l’histoire du karité se dessine, alors ensemble décidons de rendre à l’Afrique ses richesses et son héritage.


Karethic est une entreprise familiale, première marque triplement certifiée : biologique, équitable, cruelty-free et vegan. De la production du karité au Bénin au cœur de l’Atacora, région reconnue réserve de Biosphère par l’Unesco, à la fabrication des produits en France, nous avons à coeur de préserver tout un écosystème pour maximiser notre impact social et environnemental positif. Nous faisons le choix d’un mode de production artisanal et durable qui valorise et préserve le savoir-faire de millions de femmes et les ressources de l’arbre de karité. Notre beurre de karité « Grand Cru », frais, pur, non traité (non raffiné) nous permet de créer des cosmétiques simples, d’efficacité supérieure avec une démarche minimaliste, zéro déchet et zéro pollution . *En savoir plus*

About the author

Articles Apparentés

beurre de karité karethic

Tout savoir sur le beurre de Karité

Tout savoir sur le beurre de KaritéDonnez votre avis !...

Les utilisations du beurre de Karité naturel

Les utilisations du beurre de Karité naturel

Les utilisations du beurre de Karité naturelDonnez votre avis !...

La production écologique du beurre de Karité naturel

La production écologique du beurre de Karité naturel

La production écologique du beurre de Karité naturelDonnez votre avis...

Commentaires (1)

Préservons l’arbre, plantons, ne le laissons pas disparaître!

Laisser votre commentaire